Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LAISSEZ-VOUS RECONCILIER AVEC DIEU

Telle est l’invitation pressante de St Paul en ce temps de Carême.

Réconcilier veut dire se rétablir, se remettre en état.

Il indique une mise en accord, un raccommodement, un rétablissement.

Se réconcilier, c’est prendre le chemin du fils prodigue.

Celui-ci est parti . Il a tout gaspillé. Il s’est perdu.

Mais, un jour, il se risque à revenir vers son Père.

« J’ai péché contre le ciel et contre toi ».

« Je ne mérite plus d’être appelé ton fils ».

Et l’on sait que le père (Dieu) l’attend déjà dans une prévenance infinie.

Loin de l’accabler, il lui prépare une fête.

« Mon enfant qui était perdu est retrouvé ».

Le Carême est un temps pour la réconciliation.

Avec soi, avec les autres, avec Dieu.

Pour se reconnaître pécheur : « moi , mon péché je le connais ».

Certes, remords, culpabilité et repentir ont mauvaise presse.

Ils peuvent paralyser et étouffer la personnalité.

Aujourd’hui, la tendance est à la déculpabilisation.

Mais à force d’excuser, l’homme ne sait plus s’accuser.

Or l’Evangile nous rappelle que la vérité nous rendra libre.

Vérité de la faute, du péché, de l’offense : premier pas vers le pardon.

La condition première du pardon, c’est de reconnaître qu’il y a eu mal et que ce mal a été commis par quelqu’un.

« C’est homme, c’est toi »

Rechercher et reconnaître sa culpabilité est essentiel à la guérison.

« Au nom du Seigneur, nous vous le demandons: laissez-vous réconcilier par Dieu ».

L’Eglise demande toujours que le chrétien se confesse au moins une fois par an, avant Pâques.

Pour être pardonné ; pour repartir meilleur ; pour retrouver la paix…

Celui qui fait la vérité vient à la lumière.

« L’expérience du sacrement du pardon est pour moi très forte, dit un jeune.

C’est comme si j’étais pétri à nouveau dans les mains de Dieu.

C’est une certaine lumière, quelque chose de l’ordre d’une capacité nouvelle qui ne vient pas de moi ».

Le sacrement du Pardon et de la Réconciliation offre une nouvelle naissance, un printemps inédit de sa vie..

Ne nous privons pas de cette grâce.

On demande des pécheurs…

 

Père D. Sentucq

Edito 2 avril 2017

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues


Voir le profil de Paroisse St-Jean-Baptiste d'Arcangues sur le portail Overblog

Commenter cet article